Comment adhérer au centre socioculturel ?
 
Entrée gratuite - Réservations au : 03.27.89.99.94
Pré-inscriptions à l'accueil du Centre ou au : 03.27.89.51.74
Retrouvez toutes les infos dans le programme et réservez vos places au : 03.27.89.51.74
Entrée libre et gratuite

Présentation :

Icone Centre 5 Icone Centre 4B Icone Centre 3

Icone Centre 6B

Icone Centre 2

Icone Centre 1B

Définition d'un centre socioculturel

« (…) un centre [socioculturel] ne peut être une réussite que s’il est une œuvre collective à l’élaboration de laquelle s’associent directement et indirectement tous les habitants de la Cité et la réussite sera entière le jour où chacun ne demandera pas ce que le centre [socioculturel] peut faire pour lui mais qu’il se demandera plutôt ce qu’il peut faire pour le centre [socioculturel] ».

Jean GUILMAN, 1966

Les valeurs, la philosophie

photo centre socio2

 


Un centre socioculturel est un foyer d’initiatives porté par des habitants associés, appuyé par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population du territoire.
Les centres socioculturel répondent à la méthode du Développement Social Local qui a pour objectif de mobiliser les acteurs locaux d’un territoire - habitants, élus, représentants d’association et professionnels- et d’impulser une dynamique collective autour de préoccupations communes.

 


C’est un processus mobilisant deux dynamiques capables de s’équilibrer et de se vitaliser :

  • L’une est endogène ascendante, elle part de la société locale et des acteurs locaux tandis que l’autre est exogène, elle est descendante et prend sa source dans les impulsions données par les instances gestionnaires des administrations publiques.
  •  L’autre est exogène, descendante, elle se construit à partir du management public de la gestion des politiques publiques. Les administrations centrales cherchent localement des porteurs de projets, avec l’aide des collectivités locales, pour mettre en œuvre leurs politiques. Les travailleurs sociaux et les agents de développement mobilisent les acteurs locaux. Les objectifs projetés sur le territoire doivent rencontrer la mobilisation des habitants.

Les centres socioculturels portent trois valeurs principales :
- la dignité humaine : celle-ci implique l’acceptation de la différence, le respect ainsi que le temps de l’écoute personnalisée
- la démocratie qui entraîne l’existence de lieux d’expression, d’espaces de débats au besoin à défendre.
- la solidarité fait référence à la capacité des habitants à vivre en société qui peut impliquer la consolidation de rapports sociaux (liens familiaux, relations de voisinage, engagements citoyens, rencontres interculturelles….). Ainsi, les centres sociaux permettent de tisser des liens et de ne pas laisser de côté des personnes ou des familles isolées.

 

Les missions de la structure

La circulaire de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF) de 1995 précise les missions des structures dont elle contrôle l’agrément, il s’agit d’un :

  • un équipement de quartier à vocation sociale globale, ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et services à finalité sociale ;
  • un équipement à vocation familiale et plurigénérationnelle. Lieu de rencontre et d'échange entre les générations, il favorise le développement des liens familiaux et sociaux;
  • un lieu d’animation de la vie sociale, il prend en compte l’expression des demandes et des initiatives des usagers et des habitants et favorise le développement de la vie associative;
  • un lieu d’interventions sociales concertées et novatrices. Compte tenu de son action généraliste et innovante, concertée et négociée, il contribue au développement du partenariat.

Ces structures de proximité sont couramment constituées de secteurs "enfance", "jeunesse", "famille" animés par des professionnels et des bénévoles. L'Animation Globale est un principe "politique" avec une finalité de développement social local, mais c'est aussi une méthode participative et coopérative, enfin c'est un cadre contractuel avec la Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF).

 

La participation des habitants, une dimension incontournablephoto centre socio3

La participation des habitants constitue l’existence même du projet centre socioculturel. Lors des renouvellements des agréments, les habitants s’impliquent au sein de groupes de réflexion et comités de pilotage, prennent en compte toutes les composantes et les préoccupations du territoire, en participant à la réalisation des diagnostics d’environnement.
Les centres socioculturels développent également la responsabilisation des personnes face aux enjeux du quotidien. C’est en effet un lieu d’initiatives et de construction de réponses adaptées aux réalités vécues par les habitants d’un territoire.

La participation : pourquoi ? comment ?
Parce qu’ils sont les mieux placés pour agir sur ce qu’ils veulent changer dans leur quartier, les habitants deviennent acteurs de leur propre évolution.
En outre, vivre ensemble et prendre en compte les envies de chacun implique que les habitants soient engagés dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets. Que ce soit en tant qu’adhérents, administrateurs ou partenaires, les habitants participent à la vie de leur environnement et favorisent le développement social. La participation peut prendre différentes formes : l’aide aux devoirs, l’organisation de fêtes, le montage d’expositions… Les habitants peuvent également dans la définition et la mise en œuvre de projets d’insertion professionnelle, de lutte contre les discriminations, d’accès au logement…
Les projets proposés jouent un rôle dans l’émancipation et l’épanouissement de celles et ceux qui y participent.
Cette participation est rendue possible par l’accompagnement des bénévoles et salariés.

Sources :
Charte fédérale des centres sociaux et socioculturels de France, Angers, 2000.
Site Internet de la fédération nationale des centre sociaux et socioculturels.
Actes des rencontres entre les acteurs des centres sociaux et les députés du Nord,
KAISER Michel, GOURVIL Jean-Marie, Dir., Se former au développement social local, Paris, Dunod, 2000

icone1 icone2 icone3  icone4
Qui sommes-nous ? Partenaires Téléchargements Contact

Newsletter

Newsletter SIRA Recevoir du HTML ?
Joomla Extensions powered by Joobi
Vous êtes ici : Accueil Présentation Le centre socio-culturel Définition d'un centre socioculturel